Impôt sur le revenu : campagne 2019

Déclaration d'impôt sur le revenu 2019
04 Avril 2019
Quand et comment déclarer vos revenus en 2018 ?

Comme vous le savez, l’entrée en vigueur du prélèvement à la source, depuis le 1er janvier 2019, ne vous dispense pas d’établir une déclaration d’impôt. Quels sont les délais à respecter pour remplir et déposer votre déclaration de revenus ?

 

Calendrier de la déclaration des revenus

La date limite de dépôt de la déclaration 2042 est fixée au 16 mai 2019 minuit par voie postale. Pour les déclarations effectuées en ligne, l'échéance varie en fonction de votre département de résidence à la date du 1er janvier 2019 :

  • départements 01 à 19 (zone 1) et non-résidents : mardi 21 mai à minuit
  • départements 20 à 49 (zone 2) : mardi 28 mai à minuit
  • départements 50 à 974/976 (zone 3) : mardi 4 juin à minuit.

Attention, les contribuables qui résident à l'étranger ne bénéficient plus d'un délai supplémentaire.

Quant au service de télé-déclaration (impots.gouv.fr), il devrait ouvrir à compter du 10 avril 2019.

Suite à la validation de la déclaration relative à vos revenus perçus en 2018, l’administration fiscale devrait vous communiquer votre nouveau taux de prélèvement à la source. Celui-ci s’appliquera dès septembre 2019 et ce jusqu’en août 2020 (sauf demande d’actualisation), en remplacement de celui applicable depuis le 1er janvier 2019 qui était calculé sur les revenus 2017..

 

Crédits et réductions d’impôts

Le solde des crédits et réductions d’impôts ayant donné lieu à un acompte en janvier 2019 (acompte égal à 60% des avantages éligibles obtenus au titre de l’imposition des revenus de l’année 2017) sera calculé à partir de votre déclaration 2019 et devrait être versé dans le courant du mois de juillet 2019.

Les crédits et réductions d'impôt non soumis à acompte devraient quant-à-eux être restitués fin août-début septembre 2019 en même temps que l’application du crédit d'impôt modernisation du recouvrement (CIMR) visant à neutraliser l'impôt correspondant aux revenus ordinaires de 2018. En revanche, les revenus exceptionnels perçus en 2018 seront bien soumis à imposition.

 

Barème de l’impôt sur les revenus de 2018

Cette année, l’inflation a été importante. Ainsi, la loi de finances pour 2019 a augmenté de 1,6 % le barème d’imposition des revenus.

Fraction du revenu imposable 2018

Taux d'imposition

N'excédant pas 9 964 €

0 %

de 9 964 € € à 27 519 € 

14 %

de 27 519 € à 73 779 € 

30%

de 73 779 € à 156 244 €

41 %

plus de 156 244€

45 %

Cette revalorisation s’applique également aux seuils, plafonds et abattements en lien avec le calcul de l’impôt sur le revenu, notamment l’avantage fiscal du quotient familial, qui passe de 1 527 € à 1 551 € pour une demi-part fiscale. 

Après plusieurs années de gel, le barème des indemnités kilométriques a lui aussi évolué (notamment pour les automobiles de moins de 5 CV). Vous pouvez consulter le barème applicable en 2019 ici.

 

Obligation de déclarer ses revenus en ligne

En 2018, l’obligation de déclarer ses revenus en ligne était soumise à un seuil (contribuables ayant un revenu fiscal de référence de l’année précédente inférieur à 15 000 €).

A compter de 2019, l'obligation de télé-déclaration concerne tous les foyers quel que soit le montant de leurs revenus. L’Administration a toutefois prévu quelques exceptions pour lesquelles il est possible d’utiliser la déclaration papier :

  • votre résidence principale ne dispose pas d’un accès à internet.
  • vous résidez dans une zone où aucun service mobile n’est disponible (zone blanche). Dans ce cas, vous êtes dispensé de l’obligation de télé-déclaration jusqu’en 2024.
  • vous ne savez pas utilisez le web. Cette tolérance vise en particulier les personnes âgées, invalides, handicapées ou dépendantes. Dans ce cas, vous devez préciser dans votre déclaration papier ne pas être en mesure de la souscrire en ligne.
  • il s’agit de votre première déclaration de revenus. Dans ce cas, vous pouvez vous procurer un exemplaire de la déclaration de revenus auprès de votre centre des finances publiques ou la télécharger sur le site des impôts. Par exception, si vous étiez rattaché au foyer de vos parents l’an dernier et si vous recevez un courrier du fisc début 2019 mentionnant vos identifiants fiscaux, vous pourrez déclarer vos revenus en ligne cette année.

Pour déclarer vos revenus en ligne, vous disposez d’un espace particulier sur le site impots.gouv.fr. S’il s’agit de votre première connexion, vous devrez indiquer les identifiants figurant sur votre déclaration d’impôt (numéro fiscal, numéro de télédéclarant, numéro d’accès en ligne) et sur votre avis d’imposition de l’année précédente (revenu fiscal de référence). Vous pourrez alors choisir et confirmer un mot de passe. Celui-ci vous sera alors demandé lors de vos prochaines connexions, tout comme votre numéro fiscal.

 

Des changements à venir en 2020 ?

L’année 2020 marquera peut-être une transition importante en matière d’impôt sur le revenu. En effet, Gérald Darmanin, le ministre de l’action et des comptes publics, a déclaré qu’il avait pour ambition de supprimer le caractère obligatoire de la déclaration d’impôt sur le revenu pour les contribuables dont la vie fiscale ne change pas. En effet, en cas de variations des revenus, la suppression de la déclaration d’impôt semble assez peu envisageable (travailleurs indépendants dont les revenus sont variables, modification de la situation personnelle, dépenses ouvrant droit à des avantages fiscaux, options fiscales,…).