Comment favoriser la pérennité de mon entreprise ?

favoriser_perennite_creation_dentreprise
28 Mai 2018
Quels sont les facteurs qui influencent directement la pérennité d’une entreprise après sa création ?

 

Taux de pérennité des entreprises créées

Selon les statistiques de l’INSEE, le taux de pérennité des entreprises créées en 2010 était de 60 % après 5 ans d’activité. C’est-à-dire que 6 entreprises sur 10 étaient toujours en activité 5 ans après leur création.

Attention, "cessation d’activité" ne signifie pas forcément "défaillance" ou problème économique. D'autres raisons (personnelles, familiales, de santé...) peuvent amener à la fermeture administrative d’une entreprise. Il ne faut donc pas confondre taux de pérennité et taux de défaillance.

 

Quels sont les facteurs qui influencent la pérennité de l'entreprise ?

On constate que les entreprises de la génération 2010 sont plus solides que les entreprises créées en 2006. Cela peut s’expliquer par le fait que ces dernières ont subi de plein fouet la récession des années 2008-2009. Alors quels sont les facteurs clés de succès des entreprises qui atteignent les 5 ans ?

1- Le statut juridique

Le premier critère qui joue sur la pérennité de l’entreprise est le statut juridique. En effet, les sociétés sont, par nature, plus solides que les entreprises individuelles : 67% des sociétés créées en 2010 sont encore actives en 2015 contre 50% des entreprises individuelles.

2- Le secteur d’activité

Le taux de pérennité varie de manière importante selon le secteur d’activité. Ainsi, seulement 52% des entreprises de commerce sont encore en activité après 5 ans et 55% pour la construction alors que les secteurs de l’enseignement, de la santé et de l’action sociale enregistrent un meilleur score (75%) grâce à des activités médicales ou paramédicales non contraintes par la conjoncture économique. Le taux de survie est également plus fort pour les secteurs de la finance et de l’assurance (71%) ou encore l’industrie et le transport (68%).

3- Le capital initial

Le troisième critère est la part d’investissement dans le projet. 54% des entreprises créées en 2010 avec un capital initial inférieur à 4 000 € sont encore actives en 2015 contre 72% des entreprises créées avec un capital initial supérieur à 80 000 €. Il semblerait donc que plus le montant de l’investissement est élevé, plus l’entreprise a de chances d’être viable.

4- L’expérience et les compétences du créateur

L'expérience du nouveau dirigeant dans son métier et dans l’entrepreneuriat est, évidemment, un critère important pour la pérennité de l’entreprise. Plus l’expérience et les compétences du créateur en matière d’entrepreneuriat et dans le métier qu'il exerce sont fortes, plus les risques diminuent.

5- La motivation du créateur

Le taux de pérennité des entrepreneurs qui lancent leur activité par choix est bien supérieur (70%) à celui des créateurs qui le font pour sortir du chômage par exemple (56%).

           

Pour mettre toutes les chances de votre côté et favoriser la pérennité de votre entreprise, faites-vous accompagner par nos conseillers en création d’entreprise et vivez votre aventure plus sereinement ! Vous pouvez également réaliser le diagnostic gratuit de votre projet de création d’entreprise.

 

Retrouvez l'étude complète de l'INSEE.