A quoi penser si je développe un produit innovant?

Cette page est extraite de l'ouvrage "La performance par le bon sens", un guide pratique qui s'adresse à tous ceux qui ont besoin de maîtriser rapidement les notions essentielles de la gestion d'entreprise.

 

Il est inexact de croire qu’il y a plus de chances de réussite pour un produit ou un service innovant que pour un autre, plus classique. Des entreprises artisanales réussissent parfois beaucoup mieux que celles axées sur les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) ou sur l’innovation.

L’innovation ouvre, certes, de nouveaux marchés, mais pour beaucoup de petites entreprises, la difficulté est là : il est souvent long, pénible et très coûteux d’ouvrir un nouveau marché. La sensibilisation prend du temps, la communication est lourde et les ressources financières à mobiliser sont importantes. Certains experts estiment que, en moyenne, seuls 2 à 5% des clients existants sont intéressés par l’innovation.

Dès lors, mieux vaut parfois attendre l’arrivée d’un « grand » qui déblayera le terrain à ses frais. Ce principe, s’il n’est pas pertinent pour les marchés de « niche », l’est souvent, en revanche, pour les marchés s’adressant à un large  public.