Statut d'artisan-cuisinier

Artisan-cuisinier
24 Mai 2017
Le statut d'artisan-cuisinier vient d'être reconnu officiellement par l'Etat. Quels sont les critères pour en bénéficier ?

 

Dans le cadre de la loi Croissance et Activité (dite loi Macron), les sénateurs avaient adopté en Juillet 2015 la création du statut d’artisan-cuisinier.

Le décret n°2017-978 du 10 mai 2017 permet enfin l’entrée en vigueur de cette mesure puisqu'il définit le cahier des charges auquel les professionnels doivent répondre pour s’inscrire au répertoire des métiers et utiliser le terme d’artisan.

Voici les principaux critères définis en collaboration avec l’Assemblée permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat.

  • Le cuisinier doit être titulaire d’un diplôme de cuisine de niveau CAP,
  • La totalité des plats proposés sur la carte doit être « fait maison »,
  • L’artisan ne doit pas employer plus de 11 personnes lors de son immatriculation,
  • Le cuisinier doit être le chef d’entreprise.

A compter du 1er Juin 2017, ce nouveau statut d'artisan-cuisinier pourra être affiché aux côtés de la "mention fait-maison" et du titre d'Etat Maitre Restaurateur favorisant ainsi la reconnaissance du savoir-faire et le travail de transformation du produit effectué par le cuisinier.