fbpx Congés : pourquoi déconnecter est nécessaire pour les dirigeants ? | Soregor

Congés : pourquoi déconnecter est nécessaire pour les dirigeants ?

déconnexion dirigeant vacances
09 Juillet 2019
Les études l'ont prouvé : profiter de vos vacances pour déconnecter de votre activité est bénéfique pour la performance de votre entreprise !

 

Déconnectez pour améliorer la performance de votre entreprise !

Les périodes de congés permettent aux travailleurs, salariés, cadres ou dirigeants, de faire une pause. Les vacances sont faites pour décompresser, se déconnecter et se ressourcer afin de revenir au travail plus productif, plus créatif et plus performant ! C’est d’ailleurs le constat réalisé par l'observatoire Soregor / Harmonie Mutuelle sur la santé et le bien-être des chefs d’entreprise en Pays de la Loire !

La majorité des entrepreneurs s’accorde moins de 4 semaines de congés par an. Or, les résultats de cette enquête montre que les dirigeants dont les entreprises sont les plus performantes sont ceux qui prennent au moins 5 semaines de congés par an !

Cette étude révèle également qu’un tiers des dirigeants de PME aimerait pouvoir prendre plus de congés ou déconnecter plus longtemps. Mais dans les faits, peu de décideurs le font. Explications.

 

Causes de la non-déconnexion des dirigeants

Selon une étude de l’IFOP menée en 2017, 3 cadres ou dirigeants sur 4 consultent leurs mails, sms, et appels professionnels sur leur temps de loisirs et de congés. 37% les consultent d’ailleurs plusieurs fois par jour.

Lorsqu'on interroge les dirigeants sur cette pratique 80% des répondants estiment que cette absence de déconnexion est néfaste ! Alors pourquoi les dirigeants ne se déconnectent-ils pas ? 

On retrouve plusieurs raisons à cette hyper-connexion. La première est la recherche de réassurance pour 51% des personnes interrogées. Les cadres et dirigeants veulent être certains que les dossiers en cours sont bien traités pendant leur absence. Cela traduit une difficulté à déléguer leurs missions à leurs collaborateurs ou un manque de confiance envers leur équipe.

Vient ensuite la question de l’organisation. Rester connecté pendant les vacances permettrait à 31% des cadres interrogés de ne pas être débordés à la rentrée.

 

Effets négatifs de l’hyper-connexion pour les chefs d’entreprise

Grâce aux nouvelles technologies, il est possible d’être contacté à tout moment et partout.

Cette « hyper-connexion » durant le temps de repos est désormais perçue de manière négative par les dirigeants car le travail empiète ainsi un peu plus sur leur vie personnelle. Pour 51% d’entre eux, il s’agit d’un facteur de stress et pour 29% d’une source d’agacement pour les proches.

Vous savez maintenant pourquoi il est important de déconnecter pendant les vacances ! Voici 8 conseils pour vous y aider !

 

8 conseils pour déconnecter du travail

Rien de tel qu’un peu d’organisation et d'anticipation pour partir sereinement. Voici quelques conseils pour favoriser votre déconnexion !

 

1 - Préparez votre entourage professionnel

Avant de partir en congés, il est important d’avoir au préalable informé de votre départ toutes les personnes que vous côtoyez au quotidien. Prévenez vos collaborateurs, vos clients et vos fournisseurs en leur donnant les dates auxquelles vous serez absent et les personnes à qui ils peuvent s’adresser en cas de besoin. Ils pourront ainsi aborder avec vous les points urgents à régler avant votre départ. Il y a fort à parier que, par politesse, la plupart d’entre eux éviteront de vous déranger pendant vos vacances !

 

2 - Rédigez une “to-do-list”

Il peut être utile de mettre par écrit ce que vous avez à faire avant de partir (dossiers à finir, personnes à briefer, papier à classer...) et ce que vous aurez à faire en revenant de congés. Prendre le temps de tout noter a plusieurs avantages :

  1. Vous diminuez votre charge mentale en couchant sur papier vos missions. Vous avez ainsi l'esprit libre pour organiser vos vacances au lieu de ressasser des dossiers en suspens.
  2. Vous gagnez du temps en rentrant puisque vous avez organisé votre reprise.
  3. Vous informez vos collaborateurs de l’avancement de chaque dossier et leur permettez de répondre aux éventuelles demandes qui pourraient survenir pendant votre absence.

 

3 - Déléguez

Déléguer est un exercice difficile, c’est certain ! Pourtant, il est important de le faire dès que cela est possible. Cela vous permet de déconnecter vraiment et de se ressourcer. Autre aspect positif, déléguer montre à vos collaborateurs que vous avez confiance en eux ! Vous leur laissez la responsabilité de "faire tourner la boutique" pendant votre absence ! Il y a fort à parier qu'ls prendront cela comme une marque de reconnaissance et mèneront leur mission avec professionnalisme et sérieux ! Par ailleurs, cette "mise à l'épreuve" leur permettra également de monter en compétences et de gagner en responsabilité. C'est un combo gagnant-gagnant pour le dirigeant et son équipe !

 

4 - Activez votre répondeur automatique

Il s’agit là d’une chose qui peut paraître anodine mais qui a son importance. Activer le répondeur automatique sur votre boîte mail mais aussi sur votre téléphone permet d’avertir les personnes qui veulent vous joindre que vous ne pourrez leur répondre qu’à votre retour. Pensez à préciser dans le message la date de votre retour. Ils n’insisteront pas et reviendront vers vous à votre reprise du travail.

 

5 - Désactivez les notifications

Lorsque les notifications d’emails ou de messages sont activées sur un smartphone ou un ordinateur, elles accaparent notre attention et nous poussent à répondre le plus rapidement possible. Chaque notification génère un léger stress, vous empêchant de déconnecter réellement du travail et de profiter pleinement de l’instant présent. Si vous êtes contraint de garder un œil sur votre activité pendant votre période de congés, mieux vaut désactiver les alertes et vous fixer un moment - dont le temps sera volontairement limité - pour consulter vos mails et y répondre. Vous gagnerez ainsi en efficacité puisque vous aurez choisi le moment le plus propice pour vous consacrer à vos obligations professionnelles. A cette occasion, prenez soin de prévenir votre entourage de votre courte indisponibilité et de vous isoler pour ne pas être dérangé ! Vous éviterez ainsi un agacement inutile pour vous et vos proches.

 

6 - Lâchez prise !

Ça y est, vous êtes partis ! C’est le moment d’éteindre tous les appareils qui pourraient encore vous lier à votre entreprise. La déconnexion totale est ce qu’il y a de mieux même si ce n’est pas toujours possible quand le téléphone professionnel et personnel ne font qu’un. S’il y a des urgences, vous avez délégué, donc tout est sous contrôle (mais pas le vôtre, il faut l’accepter) ! Ayez confiance en vos collaborateurs, ils vous le rendront bien !

 

7 - Choisissez une destination « déconnexion » !

Vous pouvez aussi opter pour un moyen simple de vous déconnecter : choisir un lieu de vacances en zone blanche, un endroit où le réseau n’existe pas ou peu. Radical mais efficace !

 

8 - Prenez de la hauteur !

Les vacances sont l’occasion de prendre du recul, de la hauteur sur votre activité ! En déconnectant, vous vous rendrez peut-être compte de certains problèmes d’organisation au sein de votre entreprise. Il peut s’agir de missions à faible valeur ajoutée qui demande un temps et un investissement trop important ! Vous constaterez aussi que certaines tâches que vous réalisez par habitude sont inutiles ou peuvent être déléguées !  

 

L’hyper-connexion doit rester un choix, en aucun cas il n’est bon de la subir. Les nouvelles technologies sont des outils au service des dirigeants. Elles ne doivent pas devenir une source de stress ou d’agacement, pas plus qu’une contrainte ! C’est pour éviter cela qu’il est bon de déconnecter totalement pendant les vacances mais aussi le soir et les week-ends en période d’activité normale. Les experts TGS France proposent des missions de conseil en organisation et stratégie vous permettant de faire coïncider performance économique et bien-être au travail.