fbpx Arrondi'Cap : système de micro-don mis en place par Soregor | Soregor
11 Mars 2013

Soregor met en place un système de micro-don : l’Arrondi’Cap

Arrondi'Cap Soregor

 

Par l’intermédiaire d’Arrondi’Cap, Soregor propose à ses salariés de reverser l’arrondi de leur salaire à une association. C’est simple, innovant et solidaire !

 
Après la création de Socia3 et du Réseau Aloé, Soregor poursuit son engagement en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise avec  Arrondi’Cap.  C’est le premier groupe d’expertise comptable à mener ce type de projet.
Mixe entre « arrondi » et « handicap », l’Arrondi’Cap est une marque déposée par Soregor.  Elle est proposée au travers de sa filiale Socia3 à l’ensemble des salariés du Groupe. Le principe est simple : chaque salarié à la possibilité de donner l’arrondi à la dizaine de son salaire à une association. Soregor double le montant du don.
Soregor a choisi de reverser les dons à l’association Simon de Cyrène. Elle est fondée par des personnes handicapées et leurs proches convaincus que la vie prend sens dans la relation gratuite à l’autre. Elle crée et anime des maisons partagées entre adultes valides et handicapés (suite à des lésions cérébrales, traumatismes crâniens, AVC…). Le but est de « vivre chez soi sans être seul », chacun dispose de son studio au sein de grands appartements/maisons communautaires. Philippe Pozzo di Borgo, devenu tétraplégique, dont l’histoire a inspiré le film « Intouchables », a présidé l’association Simon de Cyrène.
Ce don permettra de mettre en place de beaux projets : de nouvelles maisons d’habitation à Angers, Rungis, Nantes, Dijon ou Bordeaux.
 
En savoir plus sur :
 
Tags: